Ma Photo

Mes dernières publications

  • juin 2007: Vendre sur eBay
  • février 2007: Comment Google mangera le monde
  • novembre 2006: Jean-Louis Aubert, de Téléphone à aujourd'hui
  • octobre 2006: Georges Brassens intime
  • juin 2006: Rolling Stones l'intégrale
  • janvier 2006: Madonna Pop Confessions
  • novembre 2005: Histoire des jeux vidéo
  • septembre 2005: Fahrenheit
  • juin 2005: Coldplay de A à Z
  • avril 2005: MSN Messenger 7

« Sortie du SVM "Spécial blog" | Accueil | Comment se faire publier (suite) »

07 avril 2005

Commentaires

Vinvin

OK. Je vais faire comme vous dites... Ne jamais se décourager !!! Yes. Patate moi maintenant !!! merci pour ces conseils.

marc

Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage
Polissez le sans cesse, et le repolissez...

Belle collection de vérités et de conseils sensés. J’ajouterais (moi qui suis incapable d'écrire le moindre livre) : choisissez toujours le bon verbe, celui qui "colle" avec le sujet et le complément d'objet. Tuez les auxiliaires, assassinez les verbes-valise, respectez la précision du mot. Et surtout, faites des phrases non pas courtes, mais dont le fil suit un rythme. Le rytme de l'histoire, le rythme de l'action. Agitato, allegro cantabile, largo, majestuoso, le phrasé est comme un concerto : tu sais comprendre Bach, tu sais comment écrire; il te le dit tout bas.
Enfin, il faut lire. Pénétrer dans la musique des phrases des autres et ne pas seulement se laisser bercer par le contenu, par la trame ou l'intrigue. Lire, c'est mâcher les mots, les croquer ou les goûter comme on gobe une huitre, comme on mastique un caramel. Céline, lu par Arletti, par exemple. Léo Mallet, Romain Goupil, Malaparte, Hugo, Proust, Proust, Proust, et Frédéric Dard aussi, ou Duras. Mais également Ponson du Terail, Dumas, Balzac et tous les grands "épiques", les deux Daudet. Et l'on est loin d'avoir fait le tour !

billaut

Bravo pour ces conseils intéressants...
Mais une fois le manuscrit accepté par l'éditeur pourrais tu nous dire comment se passe la partie gros sous ?... j'ai entendu la dessus des tas de trucs... et la partie promotion du bouquin...
JM

billaut

Bravo pour ces conseils intéressants...
Mais une fois le manuscrit accepté par l'éditeur pourrais tu nous dire comment se passe la partie gros sous ?... j'ai entendu la dessus des tas de trucs... et la partie promotion du bouquin...
JM

Nicoolas

Super intéressant, vraiment... Toi, je te mets dans mes favoris ;-) !

C'est vrai qu'après, la partie gros sous, négociation, choix marketings... avec l'éditeur serait intéressante...

Cydoor

Très bon tout ça. Merci à toi.

Develay Pierre

Bcp de conseils particulièrement éclairés.
Une seule remarque : chercher à faire publier un texte par un éditeur si vous n'êtes pas un politicien connu, un serial-killer ou un quidam à qui il est arrivé quelque chose d'extraordinaire et relayé par les médias relève de l'utopie la plus complète.
Vous n'avez qu'une chance sur 10.000 qu'un éditeur ouvre seulement votre manuscrit (source Solaedit)!
Je suis auteur de trois pièces de théâtres éditées par un "marchand" qui m'a refusé la dernière, jugée "trop sérieuse et donc peu vendeuse".
J'ai aussi un livre qui va paraître par l'intermédiaire de Solaedit dont le taux de rejet n'est que de 98%. Comme quoi, il y a toujours un espoir, mais à condition de ne pas tenter n'importe quoi et de finir par désespérer.
Courage à toutes et à tous.
Ne jamais oublier qu'écrire, c'est déjà SE faire plaisir !
Pierre

marjorie

Je cherche à publier un livre pour enfants... avez vous des conseils?

chergui

je veux etre dans un blog

Ws Ergans

Par pur esprit de provocation, j'ai envie de dire ceci : ne vous faites surtout pas publier, diffusez simplement à tous et gratuitement sur Internet, via votre site/blog (libre à chaque lecteur ensuite d'imprimer sous la forme de son choix)

1- Pourquoi enfermer votre réalité parallèle en espérant l'échanger contre quelques malheureux euros ?

2- Pourquoi aliéner votre liberté de modification de cette réalité à tout moment en la faisant imprimer ?

3- Pourquoi affaiblir votre réalité parallèle en l'inscrivant dans la réalité présente, comme une création "littéraire" ?


Ws Ergans - "Récits de la famille Egans"
Une "démo" ? Entrez le titre sur Google ou le lien ci-dessous
http://traces.over-blog.com/

Vous n'avez pas besoin d'un éditeur ; un éditeur est un boutiquier. Tenez-vous vraiment à vendre votre réalité parallèle à un boutiquier ?

Ws Ergans

Ceci étant : je viens de découvrir un nouveau site d'éditeur en ligne qui fonctionne sur un système très ingénieux, avec un esprit "non boutiquier"
(totale liberté), et c'est ici :

http://www.inlibroveritas.net/

Un auteur peut y placer ses textes librement, comme sur tout autre site littéraire, et ce gratuitement. Une fois ses textes placés, il garde la possibilité technique de les modifier à tout moment (il gère lui-même cet aspect "technique"). De leur coté, les lecteurs peuvent choisir entre une lecture gratuite, un téléchargement payant ou l'achat du texte en livre papier (20 pages minimum par livre).

Diffusion gratuite pour l'auteur, dans la souplesse et dans la liberté, ce sont deux choses que l'on ne rencontre pas si souvent.

Qu'en pensez-vous ?

tabarak

je veux des sites qui explique comment faire une voiture robot merci

Nico

Bravo pour ce site, je parcourais le web pour y trouver des conseils...je vais essayer d'écrire et peut être pourquoi pas si je me prend au jeu et si j'ai suffisamment de talent aller plus loin en cherchant à l'éditer...je ne suis pas encore là, mais j'ai envie de retrouver cette envie d'écrire et je sens le besoin de traiter un sujet qui me tient à coeur...au plaisir...
Nicolas, 21 ans, Rennes.

kadri assia

je ne sais quoi dire sauf que j ai ecrit un livre que je desire publier

kadri assia

je ne sais quoi dire sauf que j ai ecrit un livre que je desire publier

Abby

Bonjour,

Merci pour votre site, merci pour vos conseils et vos encouragements. Ca fait du bien de vous lire. Votre témoignage est très important surtout pour les débutants. Il y a des leçons à en tirer.

Je me suis pris deux bonnes douches froides. Une par Flammarion et l'autre par les Editions Robert Laffont qui organisaient un concours. Le fait de ne pas avoir été retenue à ce concours, m'a fortement affectée, bien que je savais que mon roman comportait quelques anomalies détectées après l'envoie de mon manuscrit. Ce n'est pas que je pensais qu'il ferait la une, ma déception est liée au simple fait que je me dis que s'il n'a pas retenu l'attention c'est que je suis vraiment nulle, et que d'autres sont bien plus doués et qu'il me reste peu d'espoirs.
Le problème c'est qu'on a beau se relire des centaines de fois, il reste toujours quelque part, une petite faille. Faille qui hélas ne passe pas inaperçue devant un comité de lecture et qui peut remettre en question toute l'histoire, si elle n'est pas lue dans son intégralité. Ce qui est souvent le cas. Une pierre sur le chemin et pof ! Le manuscrit est aussitôt refermé, on ne cherche pas à lire plus loin ...
Le pire dans cette affaire, c'est que je n'ai pas eu de commentaires, pas eu la moindre critique, c'est très dur, car je ne sais pas si mon style est bon, si mes idées sont intéressantes. Comment s'améliorer en pareil cas ? Je me dis alors que ce que j'écris est tellement mauvais, que ça se passe de commentaires, qu'il n'y a même pas besoin de chercher à améliorer quoi que ce soit. Aujourd'hui, je suis tellement désespérée, déçue, car écrire est pour moi une passion si profonde, si intense. Je ne pourrais jamais renoncer. C'est si dur de se dire que je perds mon temps et qu'il faut envisager de tout arrêter. Après tant de travail, tant d'heures passées devant le clavier et l'écran, à travailler et retravailler chaque scène comme une dingue, à faire également des recherches sur internet pour rendre l'histoire plausible, sensée.
J'écris de la science fiction et cela demande énormément de travail et de recherches conçernant la science dans de nombreux domaines. Tous ces efforts fournis pour rien, pour se voir refusée ... Oui, décidément je me dis que j'ai choisi une voie très difficile, enfin c'est surtout mon coeur qui a choisi, et ce depuis l'enfance. J'ai toujours aimé écrire, imaginer des histoires ...

Encore merci pour vos encouragments, je vais encore retravailler à fond mon roman, bien que le tome 2 soit en cours d'écriture et presque terminé.

pauline

de tres bos conseils sont donnés ici..merci
mais comment faire pour s'adresser à un auteur ,pour qu'il accepte de lire notre livre?
merci infiniment

Traore cheik

Bonjour je suis tres heureux d 'avoir lu vos suggestions sur ce thème.Je suis moi meme l auteur d une histoire que je propose mais elle reste sans succès mais pouvezb vous me doner les voies et moyens pour y arriver.Par exemple des adresses d' auditeurs afin que je puisse les contacter. m erci d'avance. Mon adressemail est tracheis@yahoo.fr

Ghislaine Richard Wang

J'ai envie d'écrire un roman, j'ai lu ce que vous avez conseillé, comme je suis une acharnée je vais écrire un premier jus.
pourrais-je vous l'envoyer??
en tous cas merci des conseils.

Le Coent

Merci, vous me donnez du courage !

marie-angélique

slt um voila moi j'ai 14 ans et j'en sui a la fin de mon premier livre de ma saga ( de 3 tome). je cherchais des conseils pour pouvoir le publier (ac l'aide de mes parents bien sur). je pense que je vais déjà le faire corriger et lire par mon prof de francais (au cas où). je te remerci pour tes conseils qui vont me permettre de ne pas me décourager, autant dans l'écriture de ma saga que dans la recherche d'éditeur ( même si je ne désire pas du tout envisager une carrière d'écrivin).
merci beaucoup.
by

Andreevna.

La merveilleuse toile m'a menée jusqu'ici. Merci pour ces conseils précieux. Cela motive énormément, on a tous l'espoir de réussir de se faire publierun jour. Vous avez mis l'accent sur des mentions aussi importantes que d'intéresser au maximum son lecteur. Evidemment, on n'y pense pas forcément lorsqu'on estime qu'on avait trop donné en ayant écrit tous ces pavés.

Bonne année!

zarad ahmed

je suis en train de preparer mon memoir de fin d etude en musicologie sur la fretless guitare en musiqie modale pouvez vous me deriger ou m aidez un peux s.v.v?

zarad ahmed

mercie dans tou cas

hicham

j'ai un trés bon film américain et je charche un réalisateur pour m'aider croyer moi c'est un film intéressant voici mon num 037799350 contactez moi

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.